Montreux – LE SAVIEZ-VOUS?

Cette rubrique vous renseigne sur des sujets peu connus de MONTREUX.

Paru le: 08/01/2019

L’engagement d’Ernest Ansermet comme chef de l’orchestre du Kursaal de Montreux

Photo: le pavillon à musique dans les jardins du Kursaal où l’orchestre donnait souvent des concerts

 

Le contrat du Kursaal avec le futur grand chef d’orchestre Ernest Ansermet, alors âgé de 29 ans, précise son salaire de 500 francs, son droit à un concert à son bénéfice et à quatre semaines de vacances (coïncidant avec les vacances de l’orchestre). Il devra assurer les répétitions, conduire au moins six concerts de l’après-midi par semaine, dont les concerts symphoniques du jeudi et ceux du dimanche. Le soir, lorsque les attractions sont supprimées et remplacées par un concert, il dirigera la moitié de ces concerts. Et il devra maintenir à ces diverses auditions leur bonne réputation et les rendre variées, attrayantes et de nature à satisfaire le public le plus exigeant.Il y a de nombreuses autres clauses, notamment sur l’engagement des musiciens, sur l’interdiction de diriger ailleurs, de ne pouvoir s’absenter pendant vingt-quatre heures sans l’autorisation du Conseil, etc.

Le contrat est signé par le syndic Alexandre Emery et Ernest Ansermet.

(source: Musée de Montreux. Merci à Pierre Smolik de nous en avoir donné connaissance)