News

Pourquoi y a-t-il un coq au faîte de l'Église St-Vincent? •

Le coq a toujours eu des qualités proverbiales de fierté, de courage, d’intelligence et de vigilance. C’est un animal familier qui sait se faire entendre. Il a trouvé une place importante dans de nombreuses religions.

On ignore l’origine de cette représentation du coq au faîte de nos clochers. L’apparition d’une telle pratique remonterait au IX siècle, le plus ancien se trouvant à Brescia, au nord de l’Italie.

Le coq serait l’oiseau de lumière, l’emblème du Christ et de l’intelligence de Dieu ‘’l’oiseau annonciateur du jour qui appelle les âmes à la vie chrétienne’’. Comme le Christ, il annonce l’arrivée du jour après la nuit, symboliquement ’’Celle du bien après le mal’’.
De même que le coq annonce le jour nouveau, de même, le chrétien attend le jour où le Seigneur reviendra. C’est peut-être pour cela qu’une représentation de ce volatile est perchée au sommet de nos églises.

Une autre explication serait que les premiers chrétiens se réunissaient pour une prière matinale au chant du coq, jusqu’à l’apparition des cloches, vers le Vèmesiècle.

Ce ne sont donc que des suppositions.

(photos: clocher: MyMontreux.ch / coq: Pierre-André, merci)

Commentaire(s)