News

Nabokov était pointilleux sur le papier qu'il achetait •

L'écrivain américain, d'origine russe, qui a vécu au Montreux-Palace durant les dix huit dernières années de sa vie, achetait ses blocs de papier à la Librairie Bourgeois, qui se trouvait à l'avenue des Alpes, en face de la Poste. Il était aimable, mais très exigeant sur le papier qu'il voulait: blanc d'un côté, quadrillé de l'autre avec des espaces de 5 mm et non de 4 mm. 
 C'est d'ailleurs lui qui disait: "je pense que dans une oeuvre d'art il y a une sorte de fusion entre deux choses: la précision de la poésie et la fièvre de la science pure."
(source: Arnold Gyger, merci)

Commentaire(s)