News

Les cravates d'Erroll Garner •

Le Montreusien Willy Leiser, très proche du Festival de Jazz où il a collaboré gracieusement pendant 30 ans, était administrateur des tournées européennes d'Erroll Garner. Des tournées folles de 14 concerts par semaine (!).
Il reçoit un jour une cravate noire et une autre très colorée. Et apprend peu après le décès d'Erroll Garner. C'était la façon dont le pianiste - qui se savait condamné - lui annonçait son décès (la cravate noire) et l'espoir pour le futur (la cravate colorée). Beau et émouvant geste.

Commentaire(s)